Accueil du site ¦¦

J’aimerais savoir si il est possible d’observer des liposomes directement en coloration négative ?

J’aimerais savoir si il est possible d’observer des liposomes directement en coloration négative ? si oui quel agent contrastant est le mieux adapté ? y-a-t-il des précautions des "trucs" spécifiques à faire ou ne pas faire ?

Christine

- D’apres ce que je sais de ce qu j’ai appris avec Jacqueline Boumendil..( de notre redaction de livre préparation), ..cela peut se faire par coloration négative à l’acide phosphotungstique.

Jeanne

- La réponse est oui. Membrane de carbone (sans formvar, je dirai même pas de formvar du tout), léger éffluvage dans un appareil à décharge cathodique. Contraste négatif avec 1% d’acétate d’uranyle avec variations possibles en plus ou en moins. C’est tout, c’est rapide, c’est bien !

Une magnifique documentation existe sur ce sujet dans des bouquins divers. Vous pouvez aussi lire dans le Microscopy and Analysis de mai 2006, un article de J. Robin Harris sur ce sujet de contraste négatif, avec en plus une bonne biblio à la fin de l’article. Voir à http://www.microscopy-analysis.com/ sinon me demander la photocopie.

Pierre Gounon
- Ah ben c’est sympa les amis vous m’avez déjà oublié ?.. C’est vrai que dans ma présentation à Tours je n’avais peut-être pas dit assez explicitement qu’on pouvait aussi regarder des liposomes. J’en ai déjà observés en acétate d’uranyle aussi avec de l’acide phosphotungstique et en double coloration avec ces 2 agents. Mais cela remonte aussi à pas mal de temps. On ne m’en propose plus souvent à l’observation. Ce qu’il faut surtout c’est que les liposomes ne soient pas trop volumineux sinon en s’étalant sur le film de carbone, ils se répandent en sorte de flaques. Il arrivent aussi qu’ils fusionnent. En Fait pour des liposomes il y a un truc encore mieux que la coloration négative quand on est équipé c’est de les regarder en cryomicroscpie avec un "cryostage" dans le TEM. Amitiés à vous

P-Yves

_