Accueil du site ¦¦

Visualisation glycogéne

Visualisation glycogéne

Je voudrais visualiser en MET du glycogène exogène (provenant du milieu de culture) dans des bactéries marines. Dans un papier, il contraste les coupes fines avec H202 et du Plomb. Je précise qu’il n’y a pas de DAB dans ce protocole. Je souhaiterai connaitre le rôle du H202 ? et sa relation par rapport au glycogène ? Sophie

L’origine est Millonig & Marinozzi, 1968.

Globalement il a été observé dans ces années là que le contraste au plomb après avoir enlevé l’osmium (rôle de l’H2O2 !) contrastait principalement les RNA (RNP en fait) et le glycogène. Le plomb est fait selon la méthode de Karnosvki méthode A. Mais la meilleure méthode reste celle de Thiéry (Jean-Paul) de 1967 utilisant le protéinate d’argent. C’est une méthode fiable et redoutablement précise et efficace. D’une façon simple mais moins efficace, on peut employer la fixation par l’osmium réduit (OsO4 1% +K3FeCN6 1%) qui marche bien sans défaut particulier. Mais cela ne vaut pas la méthode de Jean-Paul Thiéry. PS. Il faut des grilles en or pour jouer avec l’H2O2. Pierre

La meilleure méthode pour contraster le glycogène est la méthode à la protéinate d’argent, acide périodique et la thiosemicarbaside (JP Thierry, Journal de Microscopie vol 6, 987-1017, 1967. Je l’ai testée et approuvée. J’ai ce papier, je peux t’envoyer une copie si tu m’envoie tes coordonnées postales.Amena